Effets des revêtements de sol et planchers sur les danseurs | Harlequin Floors

No products in the cart.

Home > Recherche De Tapis Et Planchers De Danse > Effets des revêtements de sol et planchers sur la performance et les blessures des danseurs
Research 2

Effets des revêtements de sol et planchers sur la performance et les blessures des danseurs

Luke Hopper, jeune scientifique de la danse et expert en biomécanique, résume ses recherches pionnières sur les effets des planchers de danse et revêtements de sol sur la performance et les blessures des danseurs.

Les planchers de danse et revêtements de sol font partie intégrante de l’environnement de la danse. Pourtant il existe peu d’informations dans le monde de la danse concernant la manière dont les planchers de danse et revêtements de sol peuvent nuire à la performance des danseurs et entraîner des blessures chez ceux-ci. Pour un danseur voué à son art et cherchant à s’améliorer, les blessures peuvent malheureusement être un phénomène trop courant. En prenant connaissance de la relation entre les planchers de danse et revêtements de sol et la performance et les blessures des danseurs, il est possible d’optimaliser l’environnement de danse pour donner aux danseurs les meilleures conditions pendant leur entraînement.

Il est courant d’entendre les danseurs décrire un plancher ou un revêtement de sol comme étant « amortissant », « dur » ou « raide ». Mais à quels aspects des planchers les danseurs font-ils référence dans leurs descriptions? Et ces éléments des planchers de danse et revêtements de sol sont-ils réellement nuisibles à la performance? Ce sont les questions essentielles de recherche sur la danse dans l’intérêt de la santé des danseurs.

Résultats de la recherche

Savez-vous qu’au Royaume-Uni les normes de fabrication applicables aux planchers de danse et revêtements de sol sont exactement les mêmes que celles appliquées aux terrains de basket-ball et de volley-ball? Toutefois, contrairement à de nombreux sports il n’existe pas d’organisme régulateur réglementant directement les planchers et revêtements de sol utilisés par les danseurs. Par conséquent, il est facile d’imaginer qu’il existe de nombreux planchers et revêtements de sol inappropriés utilisés au Royaume-Uni.

De nombreux planchers et revêtements de sol utilisés par des danseurs professionnels au Royaume-Uni ont été testés et il s’avère que nombre de ces derniers ne sont pas conformes aux normes applicables aux terrains de volley-ball et de basket-ball. En fait, certains de ces planchers et revêtements de sol étaient aussi durs que du béton! Seuls les planchers et revêtements conçus et fabriqués spécialement pour la danse respectaient les normes de dureté. Ainsi, exiger que les danseurs dansent sur des planchers et revêtements de sol qui ne sont pas spécifiquement conçus et fabriqués pour la danse peut présenter un risque de blessure inutile.

À l’aide de techniques 3D d’analyse des mouvements à la pointe de la technologie, les mouvements d’atterrissage des danseurs ont été mesurés sur différents planchers de danse et revêtement de sol. Les résultats montrent que sur les surfaces les plus dures (comme celles mesurées dans l’étude précédente), le joint de la cheville du danseur subit un stress accru. Ce n’est que lorsque le plancher ou le revêtement de sol est conforme aux normes que ce stress est réduit. Les plus grands stress sur les chevilles se produisent un dixième de seconde après l’atterrissage des danseurs. Comme ces changements se produisent rapidement, cela peut signifier que quelles que soient leurs compétences techniques, les danseurs peuvent être incapables de réduire ce stress sur la cheville.

On a alors demandé aux danseurs professionnels et étudiants en danse de donner leurs avis sur l’effet ressenti lorsqu’ils se trouvaient sur différents planchers et revêtements de sol. Les danseurs ont démontré clairement qu’ils ressentaient des différences entre les divers planchers et revêtements de sol. Cela laisse croire que les danseurs savent de quoi ils parlent lorsqu’il s’agit de planchers ou de revêtements de sol. D’autres recherches sont en cours pour connaître l’avis des danseurs sur les aspects les plus importants des planchers et revêtements de sol et sur la façon dont ces facteurs peuvent nuire à la performance et provoquer des blessures.

Résultats de la recherche

Les blessures sont bien trop courantes dans le domaine de la danse. Les danseurs doivent toujours pousser leurs corps jusqu’à la limite pour tirer profit au maximum de leur entraînement. Il est donc très important que des environnements de danse sécurisés soient créés afin de réduire les risques inutiles de blessures.

Cette recherche a révélé que les danseurs peuvent avoir à danser sur des planchers et revêtements de sol en dessous des normes, ce qui nuit à l’articulation de la cheville pendant les mouvements de danse. Les danseurs ont aussi prouvé clairement leur capacité à ressentir les changements dans les propriétés des planchers de danse et revêtements de sol. Les compagnies de danse peuvent désormais utiliser ces informations et travailler avec les danseurs pour créer des environnements de danse visant à les aider à mieux danser, plus fort et plus longtemps.

Share:

À propos du chercheur

En tant qu’ancien danseur, Luke Hopper connaît parfaitement les exigences de l’entraînement à la danse et les risques de blessure associés. Depuis qu’il a fini sa formation de danseur, Luke a étudié la science du sport à l’Université d’Australie-Occidentale et il est en train de terminer son doctorat sur les effets des planchers, des revêtements de sol et des tapis de danse sur les danseurs. En tant que bénéficiaire d’une bourse de recherche de l’IADMS en 2007 et 2009, Luke a été internationalement félicité pour la contribution de ses recherches sur les mécanismes de blessures de danse en association avec plusieurs compagnies de ballet internationales. Luke travaille maintenant comme conférencier au sujet de l’exercice et de la biomécanique clinique à l’Université de Notre-Dame à Fremantle en Australie et continue ses recherches dans l’application des principes de la science du sport dans le but d’améliorer la santé et le bien-être des danseurs.